Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 08:02

Cette encyclique a reçu un accueil très favorable d’une grande partie du monde politique et notamment du Président de la République française ,François Hollande qui en a fait l’éloge : « J’ai formé le vœu que la voix particulière du Souverain Pontife soit entendue sur tous les continents, au-delà des seuls croyants .A l’heure où la France se prépare à accueillir les négociations climatiques, je tiens à saluer cet appel à l’opinion publique mondiale comme à ses gouvernements. »

De cette lettre solennelle, retenons quelques idées. Le pape critique l’économie de marché qui est seulement guidée par des intérêts financiers au détriment de l’humain. Il incite lfes gouvernements à intervenir pour surveiller et diriger dès qu’une dérive apparait.

Il s’élève aussi contre la « culture du déchet » qui conduit à jeter sans chercher à réparer ou à recycler, qui transforme rapidement les choses en ordures. On jette des objets mais aussi de la nourriture . François affirme judicieusement que « jeter de la nourriture c’est comme si on volait de la nourriture à la table des pauvres. »

ll fait remarquer que l’exploitation intensive de la nature conduit à la destruction du milieu de vie et rend l’homme victime de cette conduite. Ainsi les produits phytosanitaires en pénétrant dans les aliments les rendent dangereux. « Il faut , dit-il , sortir de la spirale d’autodestruction dans laquelle nous nous enfonçons. »

Politiquement, le pape ne supporte pas les énormes inégalités sociales. Il se range du côté des pauvres « qui croupissent dans une misère dégradante, sans réelle possibilité d’en sortir. » Il s’indigne que les très riches « ne savent même pas quoi faire de ce qu’ils possèdent et font éloge avec vanité d’une soi-disant supériorité. ». Il condamne leur attitude quand ils achètent à l’Etat , à bas prix , des terres qu’ils feront transformer en champs pétrolifères, polluants, ne produisant plus jamais de nourriture . Il souhaiterait que les ressources naturelles soient plus équitablement réparties alors qu’elles sont consommées par seulement vingt pour cent de la population mondiale. Les pauvres et les générations futures sont ainsi privés des moyens d’existence . Pour lui , c’est un vol.

Il émet l’idée révolutionnaire que la terre est un bien commun ,un héritage commun. Chacun doit avoir sa part en propriété et en produits du sol. Pour lui , l’écologie doit avoir une perspective sociale. Et l’on doit reconnaître aux plus pauvres les droits fondamentaux dont ils sont dépourvus.

Enfin, il lance un cri d’alarme pour que notre planète soit gardée dans son intégrité car elle appartient aussi aux générations futures. Nos parents nous l’ont transmise, à nous de la transmettre à nos enfants, « à ceux qui viendront » dit-il. Le bien commun doit être lié à une solidarité intergénérationnelle .

Enfin le pape valorise le travail qui permet l’épanouissement de la créativité, et qui donne un sens à la vie . Il rappelle que Jésus a travaillé manuellement. Aussi insiste-t-il sur la nécessité d’un travail pour tous.

On ne peut que souscrire et approuver les idées contenues dans ce remarquable ouvrage « Laudito Si » qui contribuera au sauvetage de notre planète.

Partager cet article

Repost 0
Published by mesecrits-vains - dans religion
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de mesecrits-vains
  • Le blog de mesecrits-vains
  • : blog éclectique: les sujets sont culturels, sociétaux ,touristiques,historiques et religieux.
  • Contact

Face Book

Liens