Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 14:03

 

 

 

chateau.jpg  Il domine le village de ses ruines majestueuses et romantiques, entouré de grands  frênes au feuillage abondant .

Des gens viennent là se promener,  surtout les désoeuvrés qui chaque été errent sur routes et chemins , stagnent aux terrasses des cafés pour user leurs vacances tant désirées  et si encombrantes.  Ils aiment à flâner sur  le chemin tracé  sur les anciennes douves de la forteresse. Le château est aussi  le rendez-vous des amoureux ,des jeunes , bien sûr ,avec cependant , du moins dans le passé, quelques exceptions célèbres.  Pour disposer d'un coin tranquille, à l'abri des regards indiscrets,  il suffit  d'écarter  les orties et quelques chardons. Il arrive bien parfois que les tendres épanchements  se terminent par  une démangeaison  urticante mal placée ou par la douleur aiguë provoquée par une épine de chardon plantée  dans des endroits charnus; mais ce n'est là que le prolongement  d'un moment agréable passé dans la nature.

   Au bord des ruines, on a installé un superbe  jeu de boules  pourvu d'un éclairage et correctement ombragé . Là, des retraités et beaucoup d'estivants se retrouvent  pour perfectionner leur tir en étanchant leur soif.

    Le jour de la fête,  le château sert de décor à un feu d'artifice. C'est le clou de la saison, le spectacle à ne pas manquer. Il y a toujours des mauvais plaisants dans la foule, qui poussent des cris d'admiration , surprenants, intempestifs, si forts  et si souvent répétés que l'on peut douter de leur sincérité . Le public apprécie ce chef d'oeuvre qu'on pourrait voir ailleurs , certes , mais qui est ici de bonne venue .La soirée se termine par l'embrasement du château: ce sont des feux  multicolores disposés aux pieds  des murs qui donnent l'impression d'incendie. Rares occasions où les flammes dévastatrices  n'inspirent pas l'horreur mais un sentiment  esthétique pour les uns et pour d'autres la satisfaction  de voir disparaître un monde féodal, un groupe social  vivant  de loisirs et de luxe aux dépens  des plus humbles toujours  au travail.

Il était dommage que l'attention soit  attirée sur ces vestiges moyenâgeux seulement à l'occasion de la fête votive.De telles ruines méritaient de jaillir de la nuit  d'une façon permanente , aussi a-ton installé  un ensemble de projecteurs puissants  pour tirer de l'obscurité l'imposante forteresse.  Cependant , c'est  pour certains un gaspillage que d'illuminer ces ruines de plus en plus croulantes; pour d'autres ,au contraire, ardents défenseurs du château, cette lumière d'or augmente l'afflux touristique et apporte au pays de multiples bienfaits.

     Mais que l'on  vienne , la nuit, d'Usson , d'Ambert ou d'Eglisolles  , la silhouette  féodale  surgit  de l'ombre dans une clarté prestigieuse que les feuillages  teintent d'un vert agréable au regard. Le spectacle est féérique  comme la toile de fond  d'un drame shakespearien.

Partager cet article

Repost 0
Published by mesecrits-vains - dans tourisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de mesecrits-vains
  • Le blog de mesecrits-vains
  • : blog éclectique: les sujets sont culturels, sociétaux ,touristiques,historiques et religieux.
  • Contact

Face Book

Liens