Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 08:23

    Ils partaient nombreux vers des terres meilleures . Ils croyaient que là-bas l'horizon serait bleu. Ils quittaient le pays qui avait trop de bouches. Ils laissaient leur famille avec beaucoup de peine.  Ils n'avaient  pas choisi  :la misère les chassait. Ils pensaient  réussir. C'était surtout des jeunes. Les émigrés .

    On les jugeait bien mal  au passage des villes. On les traitait  d'ivrognes et de dévergondés . On les croyait brutaux , méchants et sans vergogne. Ils parlaient un  langage qu'on ne comprenait pas. Ils inspiraient la peur , la haine et le mépris ; et l'on jetait sur eux  bien des regards hostiles . Les émigrés .

    Aux portes des grand- villes,quand les jours étaient sombres, ils rêvaient du village toujours  merveilleux  à leurs yeux  d'exilés. Ils vivaient chichement  dans de pauvres logis  qu'ils espéraient quitter pour la vie de toujours.  Ils n'avaient point trahi  la terre maternelle, ils pensaient revenir . Mais ils ne pouvaient plus ,étrangers  à eux -mêmes, déracinés, perdus. Les émigrés.

    Ils allaient vers Paris, nos pères, nos aïeux, pour devenir maçons, boulangers , cafetiers, offrir leurs jeunes forces ,conduire les taxis ou devenir bougnats que l'on disait roublards ,avares et sans scrupules. Les émigrés.

    Ils sont restés là-bas où la vie est moins dure. Et ils partent encore dans les villes alentour . Nos enfants émigrés !

Partager cet article

Repost 0
Published by mesecrits-vains
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de mesecrits-vains
  • Le blog de mesecrits-vains
  • : blog éclectique: les sujets sont culturels, sociétaux ,touristiques,historiques et religieux.
  • Contact

Face Book

Liens